Capillaire·cosmétiques·naturel

Le passage au naturel – cosmétiques et routine capillaire

J’inaugure enfin ce blog en vous proposant aujourd’hui un article très généraliste : le passage au naturel.

J’ai prévu de couvrir différents aspects de la cosmétique et des soins naturels dans le blog, mais autant commencer par une petite présentation générale pour ceux qui ne connaîtraient pas. Je tiens à préciser que je suis passé au naturel pour ma routine capillaire, et que c’est donc majoritairement par ce prisme que je vais présenter le sujet. Néanmoins, de plus en plus consciente de ses bienfaits, j’ai d’ores et déjà entamé une transition pour le reste du quotidien.

Le naturel, qu’est-ce que c’est ?

Cela consiste à remplacer de manière progressive ou radicale par des produits plus sains les produits utilisés au quotidien dont la composition est chimique. On entend par plus sains des produits dont la composition est respectueuse à la fois du corps humain, sans risques pour la santé, mais également respectueux de l’environnement.

Le naturel, c’est prêter attention à la liste d’ingrédients de son gel douche, auquel on n’avait auparavant jamais fait attention. C’est par exemple éviter d’utiliser des produits dont la composition comprend des dérivés de la pétrochimie, par exemple les silicones ou les quaterniums. Cela présente le double avantage d’éliminer des produits occlusifs qui empêchent votre peau et vos cheveux de respirer, mais également de ne plus rejeter ces mêmes produits dans l’environnement.

 

Passer au naturel, est-ce difficile ?

Je ne nie pas que c’est un coup de main à prendre, et qu’on met du temps à trouver la routine qui nous est le plus adapté. Pour ma part, j’ai un type de cheveux bien particulier : ils sont très bouclés, volumineux, fins et de nature sèche. J’ai donc une nature de cheveux qui demande de l’attention, contrairement aux chanceux/chanceuses qui se contentent d’un shampoing et d’un coup de brosse de temps en temps.

J’ai opéré un revirement après avoir découvert un groupe sur facebook spécialisé pour les cheveux bouclés et frisés. J’y ai découvert le monde du naturel : c’était à la fois une véritable mine d’or en terme d’informations, d’échanges et de conseils. J’ai découvert des produits et des ingrédients dont je ne soupçonnais pas l’existence, mais j’ai également appris que certains aliments dans les placards de la cuisine ou dans le réfrigérateur sont bien plus efficace qu’un shampoing kérastase.

Mes cheveux ont pris plusieurs centimètres cette année, alors que cela faisait quelques temps que je pensais qu’ils ne pousseraient plus jamais. Ils sont plus doux, plus forts, plus résistants. Je suis donc désormais convaincue. Néanmoins, la transition a effectivement été longue. Il faut d’abord apprendre à traquer la désinformation des marques, il faut apprendre à décortiquer les listes d’ingrédients des produits, et enfin il faut trouver une routine qui est propre à chaque nature de cheveux. Par ailleurs, les produits « communs » ont tendance à exercer une fonction maquillage : ils donnent l’impression de bonne santé des cheveux mais ne sont que la poudre aux yeux, et pire, empêchent ceux-ci de respirer. Le passage au naturel implique donc un période où les cheveux sont « démaquillés » : tous les dommages qu’ils ont subit au fil du temps deviennent visibles, et ce n’est pas joli à voir. Ce n’est qu’après un certain temps de naturel qu’ils récupèrent une nouvelle santé.

Si je prête attention au naturel, c’est donc parce que je suis depuis un an une routine capillaire « naturelle » qui m’a vraiment convaincu au fil du temps, et pour rien au monde je ne reviendrai en arrière.

Naturel et produits finis

Le naturel peut consister à fabriquer ses propres cosmétiques, par exemple confectionner ses masques capillaires. Néanmoins, et fort heureusement pour ceux qui n’auraient pas le temps de creuser la question, il existe certaines marques très fiables qui proposent des gammes très « propres ». Nul besoin de faire des mixtures étranges chez vous si vous ne le souhaitez pas. J’en ai découvert quelques unes assez satisfaisantes cette année. Pour ma part, j’ai quelques produits finis « clean » dans ma salle de bain, et je m’attèle à la confection de masques maison de temps en temps. Je comprends de mieux en mieux les principes actifs de certains ingrédients et je connais mieux ce qui me correspond et ce qui me convient moins.

Attention au greenwashing

Le greenwashing, qu’est-ce que c’est ? C’est une stratégie commerciale qui consiste à vous faire croire qu’un produit des plus dégoutant est propre, respectueux de l’environnement ou encore bon pour vous. Cela passe par l’évocation d’ingrédients naturels, une beau packaging qui évoque la nature ou encore la mention « Ne contient pas de …  (silicones, parabens, sulfates, rayez la mention inutile)» . Ces mentions indiquent que les marques surfent souvent sur une vague de rejet d’un ingrédient par le public. Si le produit ne contient plus cette substance, il n’en reste pas composé d’autres substances absolument dégoutantes. Je vous invite à retourner l’emballage pour voir ce qu’il contient à la place. Mon credo, c’est de me dire que la majorité des marques proposent des produits mauvais, et qu’il faut systématiquement tout vérifier.

J’espère que cette brève présentation du naturel vous a plu. J’aborderai de nouveau ce thème en vous proposant des produits ou des recettes maisons. Le sujet n’est pas clos du tout.

logo mouton cursive

 

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s