Capillaire·cosmétiques·naturel

Les 10 commandements pour des cheveux au naturel

Bonsoir à tous,

je vous propose ce soir 10 commandements à respecter afin d’établir une routine saine au naturel pour vos cheveux. Ayant les cheveux bouclés, certains conseils concernent plus ma nature de cheveux, mais je pense que globalement ils peuvent s’appliquer à tout le monde.

IMG_4854

1) Les produits à ingrédients cracras dégoutants tu banniras

Et oui, passer au naturel c’est avant tout savoir décrypter les cosmétiques que l’on utilise. Lire et reconnaître les ingrédients mauvais et bon, ce n’est pas forcément facile, mais on prends vite l’habitude. Je vous conseille de lire cet article paru dans Métro sur les perturbateurs endocriniens qui reprend bien les points les plus importants.

http://www.metronews.fr/info/perturbateur-endocriniens-savoir-lire-entre-les-lignes-des-etiquettes/mpdh!WQMwYl5Ac3gw/

Par ailleurs, je vous conseille si vous avez un doute de rechercher les ingrédients sur :

http://www.laveritesurlescosmetiques.com/incisucheohnename.php?action=error&nr=

Vous n’avez qu’à saisir les trois premières lettres de l’ingrédient et le site vous indiquera un niveau de « pureté » de l’ingrédient avec des smileys.

Personnellement : je me fixe la limite du 1 ou 2 smileys au sourire purement horizontal, mais je ne prends pas des produits avec ingrédients au smiley qui tire la tronche…

Un conseil : si vous avez un doute, n’achetez pas tout de suite : prenez en photo les ingrédients pour rechercher plus tard s’ils sont bons. Ça vous évitera bien des déceptions. Sinon, se renseigner à l’avance sur les produits « clean » est plus pratique.

2) Le fer et les appareils chauffants tu oublieras

Et oui, je crois que c’est une des règles les plus importante et pourtant je me suis longtemps voilée la face. Sérieusement, on n’oserais jamais se mettre les mains dans un fer à lisser chauffé à 210° non ? Et bien le cheveu, même s’il ne va pas nous communiquer la douleur de la brûlure, va subir des dommages considérables sous une telle température. Cela vaut autant pour un fer à lisser qu’un fer à boucler, ainsi que le sèche-cheveux trop chaud (que je n’utilise pas). Pour celles et ceux qui veulent continuer à utiliser un sèche-cheveux : je vous conseille de le mettre en température froide.

3) Les colorations (et décolorations) chimiques tu délaisseras

Et bien oui : à l’image des appareils chauffants, elles crament littéralement le cheveu et le tuent de l’intérieur. J’avais trouvé des vidéos pas mal sur Youtube pour expliquer le phénomène et vous conseille d’aller y jeter un coup d’oeil si vous n’êtes pas convaincue(s). Le pire reste la décoloration (j’ai testé une fois dans ma vie pour avoir les cheveux roses, et oui : j’ai bien senti que les dommages étaient irréversibles – même si j’ai adoré mes cheveux roses!).

4) La différences entre tes besoins d’hydratation et de nutrition tu maîtriseras

Et oui ce n’est pas facile à distinguer au premier abord étant donné qu’on entend toujours parlé de « nutrition » et de « bain d’huile ». Mais le cheveux a aussi soif ! Il veut boire, et c’est généralement le manque d’hydratation qui nous fait des cheveux pas beaux. J’écrirai prochainement à ce sujet un article plus complet. Distinguer les deux, et les réels besoins de ses cheveux en fonction, c’est primordial. Par ailleurs : l’hydratation des cheveux passe également par l’eau que vous buvez tous les jours, comme pour votre peau, ne l’oubliez pas…

5) Des bains d’huile tu feras

On entend plus souvent parler de nutrition dans la vie de tous les jours, et ça a effectivement son importance : n’hésitez pas à mettre des corps gras sur vos cheveux avant shampoing (ou même après pour ceux et celles qui le tolèrent) : huiles végétales (de coco, d’olive, de ricin, de noix de macadamia etc), beurres (de karité, de cacao).

6) Des bons masques hydratants tu prépareras

Lorsque j’ai distingué l’hydratation de la nutrition, j’ai essayé toutes sortes de masques et je dois avouer que j’ai bien compris que mes cheveux manquaient d’hydratation. Ils étaient tellement beaux après chaque masque (c’est toujours le cas, mais c’est moins marquant à présent). Il ne faut pas hésiter à s’en faire toutes les semaines/deux semaines.

7) Les produits de ta cuisine tu utiliseras

Que ce soit pour la nutrition avec les huiles (l’huile d’olive est géniale autant dans la cuisine qu’en cosmétiques, qu’on se le dise) ou bien pour l’hydratation : n’hésitez pas à tester ce qui se trouve dans vos placards/dans votre frigo.

Ex : miel, mélasse, compote, crème fraiche, œufs, banane, avocat : à vous de tester et voir ce que votre cheveux apprécie ! J’ai un petit faible pour la mélasse qui me donne vraiment les cheveux doux.

8) La LOC sur tes cheveux comme habitude tu prendras

Je vous avais déjà parlé de cette méthode après avoir lavé vos cheveux dans l’article sur la routine au naturel (ici). Elle consiste, après avoir fini toutes les étapes qui comportent un rinçage, à hydrater votre cheveux et sceller l’hydratation avant la pose du soin sans rinçage.

Il faut donc : un agent hydratant puis une huile puis enfin votre crème que vous utilisez habituellement pour définir votre coiffure.

Comme je vous l’avais déjà dit, je procède généralement ainsi : gel d’aloe vera puis huile de noix de macadamia puis soin sans rincage. Un dernier coup de brosse et c’est fini !

9) La coiffure protectrice de nuit tu pratiqueras

Cela concerne plus les cheveux bouclés. Avant de le savoir, je me retrouvais avec des cheveux pas possibles dès le lendemain du shampoing, ou au mieux deux jours après, me contraignant à les attacher et les relaver au plus vite (alors qu’ils n’étaient pas sales).

J’ai découvert fort heureusement depuis un méthode terrible qui a fait ses preuves : l’ananas (ou le palmier). Il suffit de s’attacher les cheveux bien en haut du crâne (je suis sûre que vous voyez ce que je veux dire par palmier!) et ramener les mèches à l’intérieur. Je peux vous garantir que vos boucles tiendront beaucoup mieux dans le temps !

10) Des tissus doux pour tes cheveux tu privilégieras

Pour éviter que l’hydratation de vos cheveux ne parte dans les tissus qui sont en contact avec vos cheveux, il faut effectivement privilégier certaines matières.

Pour les serviettes : il faut utiliser des serviettes en microfibre lorsque vous vous essorez les cheveux ou que vous la gardez sur la tête. La matière est plus douce et ne vient pas agresser votre cheveux.

Pour l’oreiller : il est conseillé d’utiliser un oreiller en satin. Cette matière est celle qui vient le moins absorber l’hydratation sur vos cheveux.

J’espère que ces petites règles de base dans le naturel vous serviront. Si je vous les donne, c’est que je m’en sers depuis plus d’un an et elles ont fait leurs preuves : aussi bien dans l’état de mes cheveux et leur pousse que de leur apparence visuelle.

logo mouton cursive

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les 10 commandements pour des cheveux au naturel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s