Capillaire

Le henné, un soin gainant et colorant pour les cheveux

bol-de-henne-soin

Bonjour à tous !

Nous sommes actuellement à la croisée des chemins : entre la fin de l’été et le début de l’automne, avec des températures qui baissent et des couleurs automnales dans le ciel et dans les arbres. C’est lors de ce genre de changement de saison qu’on prend la décision de changer un peu de tête. Alors aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un ingrédient magique, qui permet de changer sa tête – ou plus précisément sa chevelure- de manière naturelle et non agressive, tout en prodiguant un soin profond aux cheveux : je pense bien entendu au henné.

J’ai fait mes premiers pas avec le henné il y a un an. Et depuis, j’ai eu recours aux différentes possibilité que ses poudres proposent : soin, colorations différentes… J’ai fait poser un henné pas plus tard qu’il y a deux semaines, et ses résultats m’ont vraiment satisfaite. Je me suis donc dit qu’il était temps que je vous en parle…

Pour les personnes qui ne connaîtraient pas le henné, il s’agit de poudres issues d’arbustes. Elles peuvent être colorantes, ou non. J’insiste bien là dessus : vous pouvez vous faire un masque au henné neutre (qui lui, n’est pas colorant), ce qui va gainer votre cheveux sans le colorer. En ce qui concerne les autres types de henné, il en existe plusieurs variétés, qui vont vous permettre de colorer vos cheveux de manière naturelle, avec un éventail de possibilité selon les poudres choisies et les mélanges réalisés, tout en leur prodiguant un soin.

Comment ça marche ? Voici tous les conseils que je peux vous donner :

Côté préparation :

Le henné se présente sous forme de poudre, qu’on doit mélanger à de l’eau chaude (mais non bouillante) afin d’en obtenir une pâte lisse et homogène. Il est possible de mélanger différents types de henné dans la même préparation, pour se rapprocher de la couleur souhaitée.

Il est recommandé de ne pas utiliser d’instruments en métal lors de la préparation et pose du henné. Pour ma part, j’utilise un bol en porcelaine et une cuillère en plastique.

Attention, malgré le soin prodigué, le henné a un effet asséchant sur le cheveux, qui va s’estomper bien sûr s’il est suivi de bons soins nourrissants et hydratants. Il est donc recommandé de rajouter des actifs à votre henné pour le rendre plus hydratant et limiter cet effet asséchant. Vous pouvez y ajouter :

– des agents hydratants : gel d’aloe vera, glycérine végétale (dont la quantité est à surveiller car l’effet peut se renverser si la glycérine est mise en trop grande quantité)

– un humectant de type miel, mélasse, sirop d’agave par exemple

– des actifs (provitamine B5, protéines de riz)

– des ingrédients comme un yaourt, une banane mixée, etc

Enfin, il est fortement conseillé d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles, ou de fragrance, pour éviter que vos cheveux ne sentent les épinards pendant la pose et quelques jours encore après.

En revanche : n’ajoutez pas d’huile, cela empêcherait le henné de se fixer correctement.

tambouille-finie

Dans mon henné, j’avais mis : gel d’Aloe Vera, Glycérine, provitamine B5 et HE de romarin

Par ailleurs, il est également recommandé de ne pas se faire de bain d’huile ou de masque avant de poser le henné, car cela pourrait également empêcher le henné de se fixer.

Côté pose :

Avant toute chose : le henné tache. Mettez donc un vieux vêtement et éventuellement des gants si vous n’avez pas envie d’avoir à vous frotter les mains pour faire partir le henné qui s’y serait fixé. J’ai testé la pose à la fois sur cheveux secs et mouillés, et je dois avouer que les deux marchent. Je trouve cela plus simple de le poser sur cheveux mouillés, car cela me permet de bien me démêler les cheveux avant.

Le tout est de, comme pour une couleur, répartir mèches par mèches, de manière assez homogène, et de recouvrir toute la chevelure de la pâte. Une fois l’ensemble de vos cheveux imbibés, revêtez une charlotte de bain ou du cellophane.

Laissez poser de 2h à bien plus selon les effets désirés. J’ai laissé poser mes hennés entre 3h et 5h. Certaines le posent 7h, d’autres toute une nuit. À vous de voir.

Après le henné ?

Rincez abondamment, et passez une brosse qui va pouvoir retirer les grumeaux qui pourraient être restés accrochés à vos cheveux. Mais NE VOUS SHAMPOUINEZ PAS, cela ferait partir le henné. Attendez deux-trois jours avant le prochain shampoing pour permettre au henné de terminer de se fixer. Vous pouvez cependant vous faire un après-shampoing ou un masque pour contrer l’assèchement du cheveux.

Et voilà, vous n’avez plus qu’à faire votre routine « séchage » habituelle (mettre un baume sans rinçage, un peu d’huile, vous brossez les cheveux, les envelopper dans une serviette en microfibre, tout ça…).

Une fois secs, vos cheveux seront brillants. Attendez quelques jours si vous avez fait un henné colorant pour constater la couleur laissée une fois le henné bien fixé.

Et si vous vous posiez la question, voici les résultats de mon henné. J’avais fait un dosage 1/3 henné neutre, 2/3 henné d’Égypte, dans l’optique d’obtenir des reflets roux adaptés à l’arrivée de l’automne. Je suis assez satisfaite !

Résultats derrière (attention, le flash biaise un peu le résultat niveau couleur) et devant (sans flash, lumière naturelle)

Si vous avez des questions sur le henné, n’hésitez pas. Je pense que pour ma part j’ai été convaincue depuis que je l’utilise.

Bonne soirée à tous !

logo-mouton-cursive

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s